Vous êtes ici

Date

06 avril 2016

Chaudières non entretenues, quels risques ?

La récente étude 2015 BVA (effectuée pour le SYNASAV) révèle qu’environ 3 millions de chaudières individuelles installées ne sont pas entretenues chaque année, conformément à l’arrêté du 15 septembre 2009 qui stipule cet entretien obligatoire et à la charge de l’occupant. Cela représente environ 26% du parc français.

Si les prix, trop élevés, sont souvent mentionnés dans les raisons du non-entretien, 28% des interrogés affirment pratiquer eux-mêmes la vérification du bon fonctionnement de leur appareil. Nous vous rappelons que l’entretien doit être effectué par un professionnel agréé (ENGIE peut d’ailleurs vous envoyer une entreprise qualifiée), qui dispose de formations continues et d’une maitrise parfaite du matériel.

Pour rappel, l’entretien régulier d’une chaudière à condensation permet de conserver un équipement en bon état de fonctionnement et ainsi préserver sa durée de vie.
Enfin, sachez que le risque d’une intoxication au monoxyde de carbone peut souvent être évitée par un entretien régulier et préventif de votre installation.

A savoir : les locataires sont responsables de l’entretien de leur chaudière, contrairement à ce que pensent 10% des sondés par BVA pour le SYNASAV.

Besoin d'un conseil ?
De notre expertise ?

Découvrez toutes nos solutions de rénovation énergétique

En savoir plus

Fiches liées

Ballon thermodynamique

Ballon thermodynamique

Le ballon thermodynamique est une solution performante et économique pour produire de l'eau chaude...