Besoin d'un conseil ?
De notre expertise ?

Un conseiller ENGIE vous rappelle sous 48h ouvrées.

En savoir plus

Classe GES Maison

Mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) :

Pour évaluer l'impact d'un logement sur l'environnement, il ne suffit pas de mesurer la quantité d'énergie consommée. En effet, selon la nature des énergies mises en œuvre – énergie fossile, électricité, énergies renouvelables, etc. – la quantité de gaz à effet de serre émise varie considérablement. Ainsi, le résultat d'un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) dépend de :

  • La quantité d'énergie consommée, indiquée par la classe énergétique,
  • La quantité de gaz à effet de serre émise, indiquée par la classe GES, ou étiquette climat.

La classe GES permet donc d'évaluer le volume de gaz à effet de serre émis par un logement. Elle est exprimée en kgeqCO2/m².an, soit en poids (en kilogrammes) équivalent CO2 par mètre carré et par an.

Calculer la classe GES d'un logement :

La classe GES d'un logement – tout comme sa classe énergétique – est calculée par un professionnel sur la base de :

  • La quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée (en énergie primaire), pour :
  • Le chauffage,
  • La production d'eau chaude sanitaire,
  • Le refroidissement du logement,
  • La nature des énergies utilisées.

A savoir : Il existe différents gaz à effet de serre, contribuant au réchauffement climatique : le dioxyde de carbone, le méthane, l'oxyde nitreux, les chlorofluorocarbones, etc. Par convention, le CO2 sert « d'étalon » des gaz à effet de serre. C'est pourquoi la classe énergétique GES d'un logement est attribuée en fonction du poids « d'équivalent CO2 » dégagé par an par le bâtiment.

Les échelons de la classe GES :

La classe GES d'un logement est attribuée selon ses émissions de gaz à effet de serre :

  • Classe A : moins de 5 kgeqCO2/m2.an (Bâtiment BBC),
  • Classe B : 6 à 10 kgeqCO2/m2.an,
  • Classe C : 11 à 20 kgeqCO2/m2.an,
  • Classe D : 21 à 35 kgeqCO2/m2.an,
  • Classe E : 36 à 55 kgeqCO2/m2.an,
  • Classe F : 56 à 80 kgeqCO2/m2.an,
  • Classe G : plus de 80 kgeqCO2/m2.an.

La publication de la classe GES : Une obligation légale

Depuis le 1er janvier 2011, toutes les annonces immobilières doivent mentionner le classement énergétique et le classement GES des logements proposés à la vente ou à la location, en affichant l'étiquette énergie et l'étiquette GES.

L'affichage est strictement réglementé, selon le type de support de l'annonce (papier, affichage, internet) par le décret nº 2010-1662 du 28 décembre 2010.

 

Besoin d'un conseil ?
De notre expertise ?

Un conseiller ENGIE vous rappelle sous 48h ouvrées.

En savoir plus

Vos questions, nos réponses

  • Analyse de la situation et des besoins au travers d'une évaluation thermique du logement
  • Garanties inédites amélioration de l'étiquette énergie de la maison avec la signature de sérieux et de pérennité ENGIE
  • Recommandation de la solution la plus adaptée parmi une gamme complète qui répond à tous leur besoin
  • Solutions de financement prêts avec nos partenaires Solfea ou Sofinco, facilités paiement, appui à l’obtention d'aides
  • Suivi personnalisé du projet client grâce à un coordinateur travaux unique et proche de chez eux pendant toute la durée du chantier
  • Assurance de tenue des délais annoncés